Vous êtes ici : Accueil > Atelier Webmaster > Tutoriel SVN >Tutoriel sur l'utilisation de SVN (Subversion)

Atelier Webmaster -Tutoriel SVN

Tutoriel sur l'utilisation de SVN (Subversion)

[intro]
Avant de commencer
Ce document n'est qu'un mémo, il n'est pas exhaustif, il ne remplace pas le(s) cours éventuel(s) que vous pouvez avoir (eu). Néanmoins, si vous rencontrez des problèmes durant l'utilisation d'une commande, je vous conseille une commande qui peut (i.e : va) vous servir : svn --help, et si vous ne trouvez pas votre bonheur avec celle-ci, essayez : svn help <nom_de_la_commande_qui_fait_chier>.
Ce tutoriel a été écrit en supposant que les commandes sont tapées sous un système unix via l'invite de commande.
Posons des petites conventions pour plus de lisibilité :
  • une ligne comme ceci désigne une ligne de commande (regardez au-dessus, je l'ai déjà utilisé ! Si c'est pas beau la technologie !)
  • ligne de commande //commentaire est une ligne de commande avec un commentaire à la fin de la ligne (ce commentaire n'est en aucun cas à taper dans votre ligne de commande !)
  • ligne de commande [optionnel] les crochets encadrent un mot que vous pouvez omettre dans la ligne de commande
  • vim est un nom de programme (le programme vim en l'occurrence)

Eh bien commençons...
Avant toute chose, il convient de comprendre le fonctionnement (basique) de SVN et surtout, à quoi ça sert.
SVN (ou subversion) est un outil qui permet (entre autre) de gérer un projet en groupe. Le projet est stocké de deux façons différentes :
  • Une version sur le serveur, qui sert de version commune aux utilisateurs
  • Une version dite locale, sur le poste de l'utilisateur. C'est ici qu'on modifie les différents fichiers gérés par SVN
Le serveur contient tous les historiques de modification, et c'est une des puissances de SVN. On va donc commencer par créer un dossier de travail (au cas où sur le serveur, tous les fichiers ne soient pas dans un dossier racine). C'est dans ce dossier qu'on va se placer pour l'exécution de nos commandes.
De plus, pour certaines distributions (au moins pour fedora), l'éditeur par défaut n'est pas spécifié. Et comme ça ne coute rien de le changer, nous allons le définir une bonne fois pour toute en tapant ces deux commandes :
Code :
echo 'export SVN_EDITOR="vim" ' >> ~/.bashrc
source ~/.bashrc
Il faut bien sur que vim soit installé sur votre machine, mais ça, je vous laisse vous renseigner tout seul, un peu comme l'installation de subversion : je vais partir de l'hypothèse que le paquet est déjà installé. (après tout, il suffit de cherche "subversion" dans le gestionnaire de paquets de votre distribution)
Bon, si vous êtes prêt, c'est parti !
[/intro][fin]

Crédits

Ce document a été écrit, édité et relu (vite fait quoi) par TC, élève ingénieur de l'ENSIIE (http://www.ensiie.fr mais le mieux c'est http://www.iiens.net !). Toute faute de conjugaison, orthographique, grammaticale, lexicale, sémantique, ... n'est qu'une mauvaise faute de frappe (ou alors, c'est le passage en mode Bnbox qui foire), mais n'est EN AUCUN CAS une erreur de l'auteur.
En espérant que ce mini-tuto vous ait aidé...

Aide en ligne

[/fin]