La Bnbox !

Créateur de sourires...

Mon compte

S'inscrire

Recherche

Vous êtes ici : Accueil » Atelier Webmaster » Cours XHTML/CSS » Une première page en XHTML

Atelier Webmaster



< Cours précédent - Sommaire du cours - Cours suivant >

Cours XHTML/CSS : Une première page en XHTML

Maintenant que nous avons fait le tour théorique de ce qu'était le XHTML/CSS il va falloir voir concrètement ce que cela donne, et on va commencer par le XHTML !

Structure d'une page XHTML


Nous avons vu que, pour écrire du texte, nous devions dire à notre ordinateur que nous allons écrire du texte ; pour mettre une image ou un tableau, nous devions le dire à notre ordinateur. Mais avant tout cela il faut que l'on prévienne l'ordinateur de ce que l'on va faire. Il faut qu'on lui dise : "Salut, je vais te parler en XHTML, ma page sera en Français et..." et on va lui dire encore quelques autres trucs !  ça semble logique non ? bn_unsure
Toutes ces informations on les met dans ce qu'on appelle : l'entête.
Ce n'est qu'après avoir remplit l'entête que l'on passera à une autre partie appelée : le corps, dans lequel nous mettrons ce qui s'affichera concrètement à l'écran.
Notre page XHTML aura donc le schéma suivant :
document/atelier/presentation_doc.png


Ceci étant dit, maintenant faites attention, ouvrez grand vos yeux car vous allez découvrir pour la première ce qu'est une page XHTML ! Vous êtes prêt ? Alors c'est parti :

Code :
<!DOCTYPE html PUBLIC "-//W3 //DTD XHTML 1.0 Strict//EN" "http://www.w3.org/TR/xhtml1/DTD/xhtml1-strict.dtd">
<html xmlns="http://www.w3.org/1999/xhtml" xml:lang="fr" >
   <head>
       <title>Attention : mon premier titre !</title>
       <meta http-equiv="Content-Type" content="text/html; charset=iso-8859-15" />
   </head>

   <body>
        <p>
        C'est la première page XHTML de toute ma vie !
        </p>

   </body>
</html>



Alors ça fait quel effet ? Mais non, ne partez pas, ça parait un peu barbare vu comme ça, mais c'est pas bien compliqué à comprendre !

Maintenant voilà ce que je vous demande de faire :
  • Faites un Copier/Coller de ce code dans Notepad++.
  • Enregistrez votre document en .html. Pour cela il suffit de faire Enregistrez sous (ou ctrl+S) de nommer votre document (par exemple "pageWeb") est juste après ce nom d'écrire .html. Ce qui nous donne : "pageWeb.html". Modifiez aussi le type est placez-le sur quelque chose qui ressemble à HTML file. Maintenant, cliquez sur enregistrer bn_wink

Un petit récapitulatif en image :
document/atelier/enregistrement.png

Il ne vous reste plus qu'à ouvrir votre document sous votre navigateur (Fichier/Ouvrir un fichier ou ctrl+O) pour voir le résultat mini_bn
Eh oui, tout ce charabia ne vous affiche qu'une simple phrase : C'est la première page XHTML de toute ma vie ! Mais c'est déjà pas mal, non ? bn_heureux

Une fois que vous visionner votre document .html sous votre navigateur, vous pouvez retrouver le code source de la page (votre code) en faisant : Clique droit/Afficher la source. Retenez cette technique car cela sert très souvent !


Maintenant vous avez une vision globale de la chose ! Nous allons tout de suite la décortiquer petit bout par petit bout.

Une langage qui balise... à l'attribut !


Peut-être vous êtes vous rendu compte que dans les exemples que j'ai donné dans le premier chapitre et celui juste au-dessus, à chaque fois que je donnais une information à l'ordinateur  j'utilisais quelque chose de la forme : <blabla> C'est ce qu'on appelle : une balise.
Le XHTML est un langage à balise et à partir de maintenant, nous allons en utilisant tout le temps ! Il faut donc bien comprendre leur fonctionnement.
Balises

Il existe deux formats de balises et même un troisième mais qui est un peu différent :
  • Les balises doubles : les plus courantes. Ce sont deux balises qui fonctionnent ensembles. L'une est dites ouvrante, l'autre est dites fermante. Elles ont le même nom mais il y a un slash (/) avant le nom de la balise fermante. Un petit exemple :
    Code :
    <p>Heureux l'homme qui ne marche pas selon le conseil des méchants.</p>
  • Les balises simples : ce sont des balises qui agissent seules. En XHTML toutes les balises doivent être fermées, par conséquent, on rajoute un slash  ( /) après le nom de telles balises. Ce qui nous donne :
    Code :
    <hr /> Ou encore <img />

    Notez la présence de l'espace entre le nom de la balise et le slash : il est important !
  • Les balises de commentaires : ce sont des balises permettant de cacher quelque chose. En effet ce qui se situe entre deux balises de commentaires ne s'affichera pas sur la page Web, par contre il s'affichera dans la source c'est-à-dire dans le bloc-notes, là où vous avez écrit votre code. Vous vous dites peut-être que c'est inutile, mais en réalité c'est très pratique ! En effet il est parfois difficile de s'y retrouver dans un code qui est souvent compliqué, et si quelqu'un doit le relire, pour vous aider ou l'améliorer, il aura encore plus de mal à comprendre que vous. Grâce à ces balises, vous pouvez donc commenter votre code (d'où leur nom bn_wink) n'hésitez pas à le faire aussi souvent que possible. Moi je m'en servirai pour écrire des annotations dans mes codes, afin que vous les compreniez mieux. Une balise de commentaire s'ouvre avec <!-- et se ferme avec --> Tout ce qui sera entre ces deux crochets ne sera pas visible sur le navigateur. Ce qui nous donne :
    Code :
    <!-- Ceci ne sera pas visible sur le navigateur, alors je peux commenter tranquillement -->
    <p>Par contre ce texte-ci sera visible !</p>

Les attributs

Mais une balise peut aussi contenir des attributs ! Mais qu'est-ce qu'un attribut ? C'est tout simplement quelque chose que l'on va rajouter à une balise pour donner des précisions ou modifier son fonctionnement. (on peut aussi, en Javascript, rendre cette balise interactive avec l'environnement)

Concrètement, l'attribut va se placer dans la balise ouvrante, juste après le nom de la variable. (séparé par un espace) Un attribut est de la forme : nomdel'attribut="information". Puis on referme la balise normalement. (avec un slash si c'est une balise simple ou avec une balise fermante si c'est une balise double.)
Ce qui nous donne :
Code :
<p class="centrer">Je précise un attribut qui, plus tard, me permettra de centrer ce texte.</p>

<hr class="separation" /><!-- je peux aussi utiliser un attribut pour les balises simples -->

<img scr="image/smile/9.gif" alt="Clein d'oeil" /><!-- je peux mettre plusieurs attributs dans une seule balise -->

Résumons

Vous savez désormais tout sur les balises ! Comme je l'ai déjà dit, c'est très important, alors n'hésitez pas à relire cette partie du cours une seconde fois pour être sûr d'avoir bien tout compris bn_wink Voici en tout cas la liste résumée, mais précise, de ce que vous pouvez faire et ne pas faire avec une balise :
  • Trois formats de balises : les doubles (<balise></balise>) les simples (<balise />) celles de commentaires (<!-- Commentaires -->).
  • Une balise commence toujours par un < et finit toujours par >
  • Le nom des balises ne doit contenir aucune majuscule ni espace !
    Exemple : On pourra écrire <p>Salut, comment va ?</p> mais pas <P>Salut, comment va ?</P>
  • Les noms d'attributs ne peuvent pas non plus contenir de majuscules ni d'espaces, par contre les informations des attributs peuvent contenir n'importe quoi ! (majuscules, espaces...)
    Exemple : On pourra écrire <a href=\"test.html\" title=\"Salut les cocos c'est l'url de mon site !\">Salut les cocos</a> mais pas <a href=\"test.html\" super titre=\"Salut les cocos c'est l'url de mon site !\">Salut les cocos</a>

L'entête de la page


Revenons au code de notre page XHTML. L'entête, c'est-à-dire la partie de code qui regroupe toutes les informations nécessaire au navigateur pour bien interprété notre page, est composé du code suivant :
Code :
<!DOCTYPE html PUBLIC "-//W3 //DTD XHTML 1.0 Strict//EN" "http://www.w3.org/TR/xhtml1/DTD/xhtml1-strict.dtd">
<html xmlns="http://www.w3.org/1999/xhtml" xml:lang="fr" >
   <head>
       <title>Attention : mon premier titre !</title>
       <meta http-equiv="Content-Type" content="text/html; charset=iso-8859-15" />
   </head>


Décomposons chaque balise une à une :
  • Le Doctype : Cette balise particulière qui ne respecte pas les règles que je vous ai donné (bah oui, il faut bien un exception bn_wink) sert à préciser au navigateur quelle version du XHTML nous utilisons. Ici le XHTML 1.0 Strict. C'est l'une des versions les plus récentes et la plus utilisée.
  • <html></html> : Cette balise entoure tout notre document XHTML, la balise fermante </html> se trouve donc tout à la fin de la page.
    Le premier attribut xmlns=\"\" (obligatoire) contient un url qui pointe vers les spécifications du W3C sur le XHTML. (rappelez-vous, le W3C est l'organisme qui a standardisé l'HTML)
    Le deuxième attribut xml:lang=\"\" permet de préciser quelle langue vous allez utiliser sur votre page. Ici c'est le français bn_heureux (on pourrait utiliser en pour l'anglais, it pour l'itatlien ou de pour l'allemand par exemple)
  • <head></head> : En anglais Head signifie Tête. Entre ces balises, on va pouvoir préciser pas mal de choses :
    • <title></title> : Cette balise permet de préciser le titre de la page qui apparaît à l'endroit suivant : (le screen a été pris sous Firefox, mais le résultat est le même sur d'autres navigateurs)
      document/atelier/titrePage.jpg

      Ce titre n'est pas à négliger, car en plus d'informer vos visiteurs, il est très utilisé par les moteurs de recherche pour connaître le sujet de votre site Web.
    • <meta></meta> : Ici cette balise sert à préciser que vous allez utiliser le jeu de caractère iso-8859-15, c'est-à-dire que vous souhaitez vous servir des caractères propres à la langue française comme éèàùôï礽... (éh oui, ces caractères n'existent pas dans toutes les langues) Il existe d'autres jeux de caractères comme le utf-8 ou le iso-8859-1 mais le iso-8859-15 suffira bien pour l'instant.

      La balise <meta></meta> avec d'autres attributs permet de faire tout un tas d'autres choses, comme par exemple, lister les mots-clés important de votre site pour faciliter la tâche des moteurs de recherche. De nos jours ces fonctionnalités ne sont plus tellement utiles et donc pour l'instant, seuls les attributs que je vous ai présenté nous intéresse vraiment bn_wink

Le corps de la page


Alors, maintenant vous savez comment former l'entête d'un document XHTML et vous savez utiliser des balises. Il me reste encore à vous montrer où est ce que vous allez mettre le contenu de toute vos pages ! C'est là :
Code :
   <body>
<p>
C'est la première page XHTML de toute ma vie !
</p>

   </body>

Body signifie corps en anglais. Par conséquent en utilisant la balise <body></body> vous annoncez au navigateur à quel endroit sera le contenu de votre site, vous lui dites clairement : tout ce qui se trouve entres ces deux balises, tu l'affiches.

Si on reprend le schéma du début de ce chapitre en le complétant cela nous donne donc :
document/atelier/presentation_doc2.png


Le corps de votre document va donc contenir tout un tas d'autres balises, qui vous permettront d'afficher tous les textes de votre site, les images... Mais ces balises seront aussi l'armature de votre design ! (nous verrons cela tout bientôt avec le CSS)

Nous allons d'ailleurs avoir un exemple tout de suite. Dans mon code j'ai utilisé la balise <p></p>. P comme Paragraphe. Cette balise indique que ce qu'elle contient est un paragraphe de texte. Donc à chaque fois que vous y écrivez un texte un tant soit peu long : utilisez la balise <p></p>. Ici je n'ai mis qu'une seule phrase, mais je peux très bien en mettre bien plus, autant que je veux !

Code :

<!DOCTYPE html PUBLIC "-//W3 //DTD XHTML 1.0 Strict//EN" "http://www.w3.org/TR/xhtml1/DTD/xhtml1-strict.dtd">
<html xmlns="http://www.w3.org/1999/xhtml" xml:lang="fr" >
   <head>
       <title>Trois paragraphes</title>
       <meta http-equiv="Content-Type" content="text/html; charset=iso-8859-15" />
   </head>

   <body>
<p>Heureux l'homme qui ne marche pas selon le conseil des méchants, qui ne s'arrête pas sur la voie des pécheurs, et qui ne s'assied pas en compagnie des moqueurs, mais qui trouve son plaisir dans la loi de l'Éternel, et qui la médite jour et nuit ! Il est comme un arbre planté près d'un courant d'eau, qui donne son fruit en sa saison, et dont le feuillage ne se flétrit point : tout ce qu'il fait lui réussit. Il n'en est pas ainsi des méchants : ils sont comme la paille que le vent dissipe. C'est pourquoi les méchants ne résistent pas au jour du jugement, ni les pécheurs dans l'assemblée des justes ; car l'Éternel connaît la voie des justes, et la voie des pécheurs mène à la ruine.

Pourquoi ce tumulte parmi les nations, ces vaines pensées parmi les peuples ? Pourquoi les rois de la terre se soulèvent-ils Et les princes se liguent-ils avec eux Contre l'Éternel et contre son oint ? Brisons leurs liens, délivrons-nous de leurs chaînes ! Celui qui siège dans les cieux rit, le Seigneur se moque d'eux. Puis il leur parle dans sa colère, il les épouvante dans sa fureur : c'est moi qui ai oint mon roi Sur Sion, ma montagne sainte ! Je publierai le décret ; l'Éternel m'a dit : tu es mon fils ! Je t'ai engendré aujourd'hui. Demande-moi et je te donnerai les nations pour héritage, les extrémités de la terre pour possession ; tu les briseras avec une verge de fer, tu les briseras comme le vase d'un potier. Et maintenant, rois, conduisez-vous avec sagesse ! Juges de la terre, recevez instruction ! Servez l'Éternel avec crainte, et réjouissez-vous avec tremblement. Baisez le fils, de peur qu'il ne s'irrite, et que vous ne périssiez dans votre voie, car sa colère est prompte à s'enflammer. Heureux tous ceux qui se confient en lui !

O Éternel, que mes ennemis sont nombreux ! Quelle multitude se lève contre moi ! Combien qui disent à mon sujet : plus de salut pour lui auprès de Dieu ! Mais toi, ô Éternel ! tu es mon bouclier, tu es ma gloire, et tu relèves ma tête. De ma voix je crie à l'Éternel, et il me répond de sa montagne sainte. Je me couche, et je m'endors ; je me réveille, car l'Éternel est mon soutien. Je ne crains pas les myriades de peuples Qui m'assiègent de toutes parts. Lève-toi, Éternel ! sauve-moi, mon Dieu ! Car tu frappes à la joue tous mes ennemis, tu brises les dents des méchants. Le salut est auprès de l'Éternel : que ta bénédiction soit sur ton peuple !</p>

   </body>
</html>



Et la : c'est le drame ! J'ai mis un espace entre mes deux paragraphes dans mon code source et cela n'apparait pas sur le navigateur, misère... Non, ce n'est pas une erreur, pas du tout ! Simplement lorsque le navigateur interprète votre page il place tout bout à bout ! Il passe outre les sauts de lignes et ne les affiche pas. De même, si vous mettez trois espaces à la suite, le navigateur n'en affichera qu'un seul.

Cela est fait exprès. Imaginons que nos navigateurs interprètent les sauts de ligne : cela voudrait dire que l'on devrait mettre toutes nos balises les unes à la suite des autres pour que cela ne rajoute pas d'espace ! Ce serait vraiment une catastrophe...

Il va donc falloir indiquer à notre navigateur où est-ce qu'il doit sauter des lignes. Pour cela nous allons utiliser la balise prévu à cet effet : <br />.

Remarquez au passage que c'est une balise simple.

Cette balise indique au navigateur va à la ligne !. Vous en aurez souvent besoin.
Cela nous donne donc :
Code :
<!DOCTYPE html PUBLIC "-//W3 //DTD XHTML 1.0 Strict//EN" "http://www.w3.org/TR/xhtml1/DTD/xhtml1-strict.dtd">
<html xmlns="http://www.w3.org/1999/xhtml" xml:lang="fr" >
   <head>
       <title>Trois paragraphes</title>
       <meta http-equiv="Content-Type" content="text/html; charset=iso-8859-15" />
   </head>
   <body>
<p>Heureux l'homme qui ne marche pas selon le conseil des méchants, qui ne s'arrête pas sur la voie des pécheurs, et qui ne s'assied pas en compagnie des moqueurs, mais qui trouve son plaisir dans la loi de l'Éternel, et qui la médite jour et nuit ! Il est comme un arbre planté près d'un courant d'eau, qui donne son fruit en sa saison, et dont le feuillage ne se flétrit point : tout ce qu'il fait lui réussit. Il n'en est pas ainsi des méchants : ils sont comme la paille que le vent dissipe. C'est pourquoi les méchants ne résistent pas au jour du jugement, ni les pécheurs dans l'assemblée des justes ; car l'Éternel connaît la voie des justes, et la voie des pécheurs mène à la ruine.

Pourquoi ce tumulte parmi les nations, ces vaines pensées parmi les peuples ? Pourquoi les rois de la terre se soulèvent-ils Et les princes se liguent-ils avec eux Contre l'Éternel et contre son oint ? Brisons leurs liens, délivrons-nous de leurs chaînes ! Celui qui siège dans les cieux rit, le Seigneur se moque d'eux. Puis il leur parle dans sa colère, il les épouvante dans sa fureur : c'est moi qui ai oint mon roi Sur Sion, ma montagne sainte ! Je publierai le décret ; l'Éternel m'a dit : tu es mon fils ! Je t'ai engendré aujourd'hui. Demande-moi et je te donnerai les nations pour héritage, les extrémités de la terre pour possession ; tu les briseras avec une verge de fer, tu les briseras comme le vase d'un potier. Et maintenant, rois, conduisez-vous avec sagesse ! Juges de la terre, recevez instruction ! Servez l'Éternel avec crainte, et réjouissez-vous avec tremblement. Baisez le fils, de peur qu'il ne s'irrite, et que vous ne périssiez dans votre voie, car sa colère est prompte à s'enflammer. Heureux tous ceux qui se confient en lui !

O Éternel, que mes ennemis sont nombreux ! Quelle multitude se lève contre moi ! Combien qui disent à mon sujet : plus de salut pour lui auprès de Dieu ! Mais toi, ô Éternel ! tu es mon bouclier, tu es ma gloire, et tu relèves ma tête. De ma voix je crie à l'Éternel, et il me répond de sa montagne sainte. Je me couche, et je m'endors ; je me réveille, car l'Éternel est mon soutien. Je ne crains pas les myriades de peuples Qui m'assiègent de toutes parts. Lève-toi, Éternel ! sauve-moi, mon Dieu ! Car tu frappes à la joue tous mes ennemis, tu brises les dents des méchants. Le salut est auprès de l'Éternel : que ta bénédiction soit sur ton peuple !</p>

   </body>
</html>



Voilà qui commence à devenir plus clair, n'est-ce pas ?

Un dernier exemple avant de clore ce deuxième chapitre.
Afin de vous faire entre-apercevoir une notion très importante (sur laquelle nous reviendrons plus en détails dans les chapitres suivants) j'aimerai vous montrer le code suivant :
Code :
<!DOCTYPE html PUBLIC "-//W3 //DTD XHTML 1.0 Strict//EN" "http://www.w3.org/TR/xhtml1/DTD/xhtml1-strict.dtd">
<html xmlns="http://www.w3.org/1999/xhtml" xml:lang="fr" >
   <head>
       <title>Trois paragraphes séparés</title>
       <meta http-equiv="Content-Type" content="text/html; charset=iso-8859-15" />
   </head>

   <body>
<p>Heureux l'homme qui ne marche pas selon le conseil des méchants, qui ne s'arrête pas sur la voie des pécheurs, et qui ne s'assied pas en compagnie des moqueurs, mais qui trouve son plaisir dans la loi de l'Éternel, et qui la médite jour et nuit ! Il est comme un arbre planté près d'un courant d'eau, qui donne son fruit en sa saison, et dont le feuillage ne se flétrit point : tout ce qu'il fait lui réussit. Il n'en est pas ainsi des méchants : ils sont comme la paille que le vent dissipe. C'est pourquoi les méchants ne résistent pas au jour du jugement, ni les pécheurs dans l'assemblée des justes ; car l'Éternel connaît la voie des justes, et la voie des pécheurs mène à la ruine.</p>

<p>Pourquoi ce tumulte parmi les nations, ces vaines pensées parmi les peuples ? Pourquoi les rois de la terre se soulèvent-ils Et les princes se liguent-ils avec eux Contre l'Éternel et contre son oint ? Brisons leurs liens, délivrons-nous de leurs chaînes ! Celui qui siège dans les cieux rit, le Seigneur se moque d'eux. Puis il leur parle dans sa colère, il les épouvante dans sa fureur : c'est moi qui ai oint mon roi Sur Sion, ma montagne sainte ! Je publierai le décret ; l'Éternel m'a dit : tu es mon fils ! Je t'ai engendré aujourd'hui. Demande-moi et je te donnerai les nations pour héritage, les extrémités de la terre pour possession ; tu les briseras avec une verge de fer, tu les briseras comme le vase d'un potier. Et maintenant, rois, conduisez-vous avec sagesse ! Juges de la terre, recevez instruction ! Servez l'Éternel avec crainte, et réjouissez-vous avec tremblement. Baisez le fils, de peur qu'il ne s'irrite, et que vous ne périssiez dans votre voie, car sa colère est prompte à s'enflammer. Heureux tous ceux qui se confient en lui !</p>

<p>O Éternel, que mes ennemis sont nombreux ! Quelle multitude se lève contre moi ! Combien qui disent à mon sujet : plus de salut pour lui auprès de Dieu ! Mais toi, ô Éternel ! tu es mon bouclier, tu es ma gloire, et tu relèves ma tête. De ma voix je crie à l'Éternel, et il me répond de sa montagne sainte. Je me couche, et je m'endors ; je me réveille, car l'Éternel est mon soutien. Je ne crains pas les myriades de peuples Qui m'assiègent de toutes parts. Lève-toi, Éternel ! sauve-moi, mon Dieu ! Car tu frappes à la joue tous mes ennemis, tu brises les dents des méchants. Le salut est auprès de l'Éternel : que ta bénédiction soit sur ton peuple !</p>
   </body>
</html>



Alors là, logiquement si vous avez bien suivi ce que j'ai dit avant, vous devriez dire :
Sale menteur ! Tu nous avais dit que les navigateurs ne prenaient pas en compte les espaces de mon code source et là : pof ! Y a un espace entre mes deux paragraphes !

Je l'ai dit et je le répète : les navigateurs passent outre les sauts de ligne et ne les affichent pas.
Reste à résoudre cette mystèrieuse énigme bn_tongue Il faut que vous sachiez qu'en XHTML il existe deux types de balises : les balises de type block et les balises de type inline.
  • Les balises de type block . Ces balises ont la particularité d'avoir un retour à la ligne avant et après elle. (c'est d'ailleurs ainsi qu'on les reconnait !) Comme leur nom l'indique, les balises de type block vont agir comme des blocs sur votre page web. Blocs que nous allons pourvoir empiler, emboîter, superposer...
  • Les balises de type inline. Ces balises ne sont ni précédées, ni suivies d'un retour à la ligne, par contre elles doivent OBLIGATOIREMENT être contenu dans une balise de type block.


Je parle de "format" pour dire balise double, simple ou de commentaire et de "type" pour dire balise block ou inline. Mais c'est juste du jargon à moi bn_wink


Nous en déduisons donc que la balise <p></p> est de type block bn_accord

Voilà nous arrivons à la fin de ce chapitre, chapitre au cours duquel vous avez dû ingurgiter beaucoup de choses ! (prenez le temps de digérer avant d'enchainer sur le prochain bn_heureux)

Vous savez désormais créer une page XHTML et avec les quelques connaissances que vous avez en balise, vous pouvez même vous lancer à faire quelques tests tout seul en modifiant le corps du document ! C'est-à-dire, rappelons-le, ce qui se situe entres les balises <body></body> Vous serez vite limité, car ce que nous avons vu dans ce dernier paragraphe n'est pas très complet. Néanmoins cela vous donne un aperçu de ce que nous allons faire pour programmer nos pages Web et croyez-moi, vous en saurez bientôt beaucoup plus !


Ailleurs sur la Bnbox

Ailleurs sur la Toile

Mini-tchat

?

Maricela déclare : What is size of wholesale jerseys may have? Know more about here - <a href="http://aeml.ca">wholesale mlb jerseys</a> Aujourd'hui, 2h43 via Cours XHTML/CSS

sasa chuchote : A très bien.. #grosvent Hier, 20h11 via Résumé du livre : Le Cid de...

sasa murmure : CC Hier, 20h07 via Résumé du livre : Le Cid de...

tutota écrit : Je veux plus petit que sa ... Le 20 février, 22h54 via Résumé : L'Avare

clem murmure : Cc Le 20 février, 16h10 via Résumé - Les Fourberies De ...

clara s'exclame : Lol Le 19 février, 19h08 via Résumé - Le Médecin Malgrè ...

26 écrit : Trop facile Le 18 février, 13h49 via Accueil

26 bafouille : 7 Le 18 février, 13h48 via Accueil

moi bafouille : Coucou Le 16 février, 17h13 via Résumé scène par scène - Le...

lol lol déclame : Psssssssssssssssssssss Le 16 février, 13h34 via Résumé : Le Mariage de Figa...

dhg654 bafouille : *larmes*
C'est trop romantique pour moi
Le 16 février, 12h41 via Boîte à Nuts

dhg654 proclame : C'est si beau...
Si seulement je pouvais moi aussi dire cela à quelqu'un...
Le 16 février, 12h40 via Boîte à Nuts

Hey scribouille : Oui!
C'est le plus beau jour de ma vie!
Le 16 février, 12h39 via Boîte à Nuts

Un amoureux un peu timide tergiverse : +Hey
Veux tu m'épouser?
Le 16 février, 12h38 via Boîte à Nuts

Hey tergiverse : Oh my god I think I love you!
Je t'aime, Un amoureux un peu timide!
Le 16 février, 12h38 via Boîte à Nuts

Un amoureux un peu timide murmure : I love you !!!! Le 16 février, 12h33

d écrit : D Le 16 février, 12h24 via Résumé scène par scène - Le...

d bafouille : D Le 16 février, 12h24 via Résumé scène par scène - Le...

Fiery Blaze proclame : Ca va les bns Le 16 février, 12h22 via Résumé scène par scène - Le...

Fiery Blaze tergiverse : Je rigole Le 16 février, 12h22 via Résumé scène par scène - Le...

Fiery Blaze griffonne : Nan Le 16 février, 12h22 via Résumé scène par scène - Le...

Fiery Blaze murmure : Ultra super mega hyper tres vraiment trop beaucoup pas bon Le 16 février, 12h22 via Résumé scène par scène - Le...

Fiery Blaze chuchote : Trop pourri Le 16 février, 12h21 via Résumé scène par scène - Le...

Fiery Blaze gribouille : Vraiment degeulasse Le 16 février, 12h21 via Résumé scène par scène - Le...

Fiery Blaze dit : Super mauvais Le 16 février, 12h21 via Résumé scène par scène - Le...

Fiery Blaze proclame : Horrible Le 16 février, 12h21 via Résumé scène par scène - Le...

Fiery Blaze écrit : Beurk pas bon Le 16 février, 12h21 via Résumé scène par scène - Le...

Fiery Blaze dit : En fait je trouve ca degoutant Le 16 février, 12h21 via Résumé scène par scène - Le...

Fiery Blaze griffonne : Totalement hyper super absolument vraiment beaucoup tres ultra mega tellement trop BON!!!!!!!!!!!!!!!!! Le 16 février, 12h20 via Résumé scène par scène - Le...

Fiery Blaze proclame : Trop bon. Le 16 février, 12h18 via Résumé scène par scène - Le...

Fiery Blaze s'exclame : Exquis! Le 16 février, 12h18 via Résumé scène par scène - Le...

Fiery Blaze déclare : C'est un regal Le 16 février, 12h18 via Résumé scène par scène - Le...

Fiery Blaze chuchote : Delicieux Le 16 février, 12h17 via Résumé scène par scène - Le...

Fiery Blaze s'exclame : Miam
;P
Le 16 février, 12h17 via Résumé scène par scène - Le...

Fiery Blaze tergiverse : J'aime les BNs Le 16 février, 12h17 via Résumé scène par scène - Le...

Fiery Blaze bafouille : Hey Le 16 février, 12h15 via Résumé scène par scène - Le...

reztyuio déclame : Bonjour Le 15 février, 11h37 via Résumé : Le Tartuffe de Mol...

said murmure : Mort au vache Le 12 février, 13h05 via Résumé : On ne badine pas a...

said chuchote : Skrt Le 12 février, 13h04 via Résumé : On ne badine pas a...

3+1+1+1+1=7 s'exclame : 1+1+1+1+1+1+1=7 Le 12 février, 12h48 via Résumé - Le Médecin Malgrè ...

77 déclame : 77 Le 12 février, 11h42 via Résumé : L'Avare

soso murmure : Tu fais quoi ? Le 10 février, 10h38 via Résumé : L'Avare

lila déclare : Hello ! sa va ? Le 10 février, 10h37 via Résumé : L'Avare

soso murmure : Hello ! Le 10 février, 10h37 via Résumé : L'Avare

lila gribouille : C hyper pratique Le 10 février, 10h37 via Résumé : L'Avare

sofia ttc déclame : Adore se site je le recommende Le 08 février, 17h22 via Résumé - Le Médecin Malgrè ...

Mohamed rah s'exclame : Shnou ka dirou Le 08 février, 16h41 via Romain Gary : La Promesse d...

Azerty tergiverse : As zeerttyu Le 08 février, 16h39 via Romain Gary : La Promesse d...

hy griffonne : Je trouve les résumés beaucoup trop courts mais merci beaucoup quand même ? Le 07 février, 19h02 via Résumé : Andromaque

hy bafouille : Bonjour?? Le 07 février, 19h00 via Résumé : Andromaque

Publicité



©Bnbox (Infos) - Cahier de l'élèves - Atelier webmaster - Boîte à Nuts - Bar à Nougat - Plus ou moins valide XHTML 1.0, CSS 2, RSS 2.0
Flux RSS